alertes ecologistes

Just another Blogvie.com weblog

02/02/2017; Comparaison indeniable des profits offerts des productions alimentaires autres que terrestres. Moindres pollutions, abondance de proteines bases. BILLAUD M./49610.

Classé dans : Uncategorized — mibillaud5moi at 11:49 on Samedi, février 4, 2017

 02/02/2017. Bonjour à vous, destinataire/s, Madame, Mademoiselle, Monsieur, (Mr), ami/e/s/es, page à vos/tre spéciale attention. Ancien/ne/s/nes, nouveau/x, éventuel/le/s/les, lecteurs/trices de ces lettres-circulaires, lisibles sur blog, news-Brief. Papier Billaud.

Le propos tenu fait référence au titre de l’article. Explications relatives aux affairistes investisseurs des bases de l’agroalimentaire. Ce qui les en fait pareillement des autres, exploiteurs des populations rurales sédentaires. Il en est de même d’autres, ailleurs, et, partout.

Cependant, activités autres que rurales. Celles du maintien en un lieu de travail, comme lors de vies professionnelles habituelles et productions agricoles. Seuls les habitats privés auront changé d’adresses.

Dans la brise venue du large. Connaissance des marées lunaires. Celles-ci similaires aux effets des phases de la lune activant le développement végétal. Ce qui est su et exploité du travail des cultivateurs.

Plutôt que des élevages d’animaux souvent mammifères. La filière porcine. La production dans de bonnes conditions de santé d’espèces tant piscicoles que tant végétales aquatiques.

Autre cheptel animal produisant que peu de rejets polluants. Meilleures conditions de travail du personnel rural de ferme. Ne plus effectuer des appels à l’enlèvement tous les jours 7/7 des litières souillées du bestiaire.

Se laisser, par certains éleveurs, dans la continuité des élevages de chèvres alpines. N’omettant pas des animaux acclimatés venus de certaines régions de différents continents.

Ne pas éluder l’importation d’espèces.  Le bonus sanitaire du personnel de ferme pour tout ce qui est expliqué.

PROLOGUE ; Rester, cependant, travailleurs en productions alimentaires aquatiques. Celles-ci à s’adapter aux changements de différents milieux environnementaux ou elles sont spécialement produites.

Ces travailleurs auront à favoriser des espèces comestibles nouvelles, l’appétence et plats cuisinés sur place par séries de tache.

L’actualité du dérèglement climatique, aux effets néfastes. Les productions céréalières forcées, intensives, qui demandent beaucoup d’arrosages et d’énergie de fonctionnement.

L’utilisation massive de produits chimiques mortels pour la faune naturelle. Destruction sans discernement des espèces. Usage de poisons.

L’arsenic qui détruit par crises cardiaques. Choix ruraux des barbituriques. Tout ce qui est autre non mis dans cet écrit. etc…..Ce de quoi vous m’excusez.

Une activité du monde rural se scindant en deux. Dérèglement climatique rendant les productions terrestres difficilement rentabilisées.

Le développement ci après en porte l’évidence. Telle, à partir du plan de remembrement, la concurrence sur les marchés internationaux.

SUJET ; Le scandale des subventions d’état pour maintenir les cours, sachant qu’on travaille à perte en France.

Les traders et machinations publicitaires gonflent les cotations au niveau mondial. Ce qui reste éludé; coopératives et dol des comptes de résultat.

Coopératives qui détournent l’argent venu de diverses sources financières. Toucher un % sur des opérations à dividendes fugitifs.

Cette banque d’état, la plus nantie de France. Expressément créée pour faire suite au plan de remembrement. Crédit Agricole. Banque des céréaliers roulant en véhicules Mercédès. Céréaliers qui, toujours, se plaignent des difficultés de leurs revenus.

Tous d’accord, manifester en malheureux. Adhérents de la corporation des céréaliers au niveau national. Leur pouvoir de force en tant que producteurs de céréales. Le blé en général. Mais d’autres dont l’avoine. Essais d’acclimatation du maïs d’origine d’Amérique Centrale.

Blé, base alimentaire des populations chrétiennes catholiques bibliques du bassin de la mer Méditerranée. Son Maelstrom qui entraine tous les cadavres, et, même, des vivants dans le tourbillon du nombril de la mer.

Continents sud européen, et, nord africain. Populations judéo-chrétiennes permissives et suggestives. Celles qui appellent le billet d’un dollar du nom d’un “ blé”.

Il ne faut pas confondre Occident du sud et Afrique du nord. Les accusations de musulmans endoctrinés aux mœurs restées encore saines. Occident, lui aussi doctrinal dans le droit au libertinage, et, permissivité.

C’est grave, recouverts du suaire, les morts, suite à des conflits aux armes atomiques. Celles responsables du dérèglement climatique.

Ce qu’on aperçoit et se manifeste, extinction de la vie de l’oasis Terre, seul et unique dans la chronologie cosmique. Terre intendance et mise au point de la logistique des missions spatiales !

Revenant dans la compréhension du texte. L’actuel reste folklorique de la communion des pratiquants qui fréquentent la messe du dimanche. Hosties sacrées constituées de pain azyme cuisiné à partir du blé par des religieuses en couvent.

Les habitudes populaires de se bourrer l’estomac de pain. Tous, même les nihilistes révolutionnaires, consomment le pain chrétien à base de la céréale; blé.

Certaines personnes se servent du pain partagé dans un simulacre comportemental à signifier un aspect de mariage. Pour le pain, tous ces déboires provoqués tant à la faune qu’à la flore. Les matières énergétiques de cuisson. Désormais la pate à pain est surgelée.

Ceci amène la réflexion de savoir tout ce qui est utilisé pour les achats aux étals au prix basique du kilogramme de blé. Allant dans le sens de la production de protéines, privilégier la farine de poisson.

Voyant la façade maritime du pays France !. La protection nécessaire aux différents biotopes de ses cotes et eaux territoriales.

Ce qui peut être les différentes classes du tourisme encadrées de personnes aux sentiments profonds de défendeurs de l’environnement.

Des demandeurs devant les tribunaux. Les droits défendus pour la survie des espèces de la faune et de la flore. Droits personnels en tant que ressortissants français, qui par une association d’avocats, pourraient faire partie des biens domaniaux.

Expressément, en tant qu’humain, la nécessité de vivre en symbiose dans des lieux côtiers marins et océaniques. Le droit civil découlant des regards portés sur chacun en tant que valeur du bagage héréditaire.

Droits de patrimoine national. Bienfondé de faire savoir les nécessités de la survie des espèces et, l’humain, en tant que tel. Richesse génétique.

Ressortissants français, ou citoyens, droits de cité, même considérés partie du patrimoine matériel et tangible de l’état. Subvenir à ses besoins grâce à des activités légales aquatiques. Les rivages fluviaux et bords de mer sont d’appartenance aux biens domaniaux.

La preuve en serait là. Vivre en cités lacustres. Eaux territoriales. Pourquoi pas ? Une jurisprudence ! Assurance responsabilité civile !

Reprenant l’air de la séparation en deux des activités agricoles terrestres et ce que sont les productions piscicoles.

Faire le choix des activités aquatiques. Celles-ci polluants moins, et, distribution de matières organiques autorisant les effets de la chaine alimentaire. Les 30 mètres de profondeur de vie à partir de la surface des eaux.

Profondeur chauffée du rayonnement infrarouge venu du fonctionnement  du Soleil. Dans ce cas de figure, toutes sortes de réactions se combinent entre diverses espèces et micro organismes.

Le plancton, zooplancton, phytoplancton et ferments, de plus des champignons et animalcules. Le krill. Mais encore des bactéries. On peut penser à l’humain dans le fonctionnement de ce phénomène de biologie naturelle.

Une vie se recrée dans l’épaisseur d’eau et fonctionnement de l’évolution humaine dans de nouveaux écosystèmes ou biotopes.

Les corps constitués de l’humanité ressemblent à des phénomènes naturels. A partir de la compréhension du monde aquatique, nous nous apercevons de similitudes grâce aux moyens que toutes les espèces terrestres ont et ce qu’est notre biotope.

Insistant sur ce que les océans,  par ces faits, contiennent en bactéries. Celles-ci sous forme de ferments. D’impressionnantes quantités  d’espèces vivent des réactions chimiques dans ces matières organiques, associées à la chaleur solaire, et des phases lunaires.

Effets de catalyse et création grâce à des polarisations et transformations du contenu en oxygène dissout dans les eaux. La vie à besoin d’oxygène pour survivre, même dans les profondeurs abyssales. Il s’y situe, inversement, des effets de l’adaptation de la vie en anaérobie.

Les possibilités du monde vivant sont d’un vaste champs d’applications. Ne pas se laisser endoctriner, ne pas croire à ce que toute la vie est à recréer dans de la matière de synthèse.

Par refus d’humains de leurs déchets. La prétention de ne pas se soumettre naturellement à la biologie au prétexte de l’antiseptise.

Ces explications, ne voulant pas passer pour ringard, étaient obligées à porter à la connaissance de tous.

Faire comprendre,  du monde vivant de la mer, et, son contenu en matières organiques différentes, la réalisation d’investissements dans le développement des activités aquatiques dans le domaine alimentaire.

Actuellement, ce qui est demandé de tiers humains au sujet des élevages d’animaux terrestres. La gestion des déchets des litières. La vidange !

Comme je le propose. Remplissage des gisements de houille, en France et ailleurs. La possibilité de tout recycler en production de gaz d’éclairage, par effet de la biomasse.

Moyens bénéfiques, mieux qu’à laisser aller à la mer par écoulements de gravité tous les fumiers, purins, lisiers. Laisser les façades maritimes naturelles de la France  propres pour la pisciculture et aquaculture.

N’omettant pas le tourisme sur caboteurs ou chalutiers. Observations de loin du travail d’autres bateaux à pécher aux filets et à la ligne.

Sachant ce qui est positif des élevages d’espèces marines auprès des cotes. Ne plus aller jusqu’au large, consommer pour ce faire du gasoil, perte de temps, fatigue et pèche déficitaire en poids autorisé de poissons.

Faire du méthane à partir de la fermentation de toutes les poubelles des déchets ménagers et autres matières organiques venues des invendus des grandes surfaces. Sauf ce qui est radioactif et restes atomiques.

Cette nécessité, le fait de ne pas stériliser les réactions dans le sein des charbonnages de France.

Une importante activité des transports est envisageable. Donner du travail par embauches dans le transit des déchets. Les avantages de la production d’énergie venue du méthane resteront bénéfiques même dans la création de nouveaux matériels.

Le passage par voie fluviale et la circulation de véhicules spécialisés sur routes départementales. Autorisation de la fluidité de la conduite de ce qui reste encore des véhicules automobiles.

Bien prévoir les passages sous ponts des véhicules de transport des déchets à recycler sous forme de méthane. N’omettant pas dans les obligations de la survie, de tout faire électrique en aval des rampes de chauffage grâce au Gpl et méthane basse énergie, bas dynamisme.

Aider une forme d’autarcie énergétique de notre pays. Arrêt des pollutions venues des incinérateurs pour éliminer les déchets.

Fin des fumées, suies, émissions d’anhydride carbonique. Limitation, en  partie, des gaz à effet de serre des calories origines des activités industrielles humaines.

Là, on peut penser aux hauts-fourneaux, leurs autoritaires limitations. Sachant, des pays en voie de développement, et, autres émergeants  qui se lancent dans la métallurgie.

L’édification de fours. Généralisation des émissions caloriques. Ce qu’il faut en moyens  pour la production  en calories des températures de plus de 1.400° centigrades. Les hauts-fourneaux.

Ce que le Cea veut imposer aux contribuables en centrales électronucléaires qui provoquent dans des pollutions infernales des calories  pour fours de fonte des minerais.

Afin de poursuivre le saccage de la flore et de la faune. Je répète, hauts-fourneaux  qui fonctionnent pour fondre les minerais et alliages à une chaleur de près pour certains,  1.400 ° centigrades.

Devant tout cet état de mes explications, passant encore des informations sur les bords de la façade maritime de la France. Ce que sont les pollutions venues des élevages d’animaux terrestres.

N’oubliant pas les produits phytosanitaires de stimulation de pousse des végétaux. Ce qu’on assimile comme pour le bétail les hormones de croissance.

Faire générer des céréales en tout temps grace à cet artifice. Je le suppose, mis en programme dans l’enseignement structurel de formation de l’Esa et, n’omettant pas, les ingénieurs agronomes.

Cependant, étayant pour finir les informations. En comparaison des effets hilares des données météorologiques. Sur terre ferme, les dégâts sont importants. Les frais de pertes des prévisions de rendement en déficit.

Les eaux marines et océanes autorisent, par effet régulateur, grâce à leur volume sur la planète,  dans sa quantité, chauffent moins dans le contexte des productions marines de ce qui est travaillé sur la terre ferme. Tel un bouclier thermique parlant en métallurgiste.

Espèces terrestres plus faciles, directement touchées des conditions météorologiques. Le bain, autre que dans l’air atmosphérique. La mer subit moins les effets néfastes du dérèglement climatique. Je répète; bouclier thermique. Moi qui enseigne comme je peux la paix.

Les lecteurs de ce texte, à fin d’attirer l’attention, amènent leur évidence sur la diversification des activités de l’agriculture. Ouvrir une lucarne aux possibilités de ce que sont les nécessaires produits alimentaires venus des activités de l’aquaculture.

Dans les bords des eaux marines et océanes, le travail est plus facile. Pas de nécessité d’emploi de beaucoup de produits chimiques. Le milieu aqueux demande pas des températures nécessaires mettant la météorologie à constamment être en contradiction.

Il y aurait des quantités d’anecdotes à apporter pour étayer le texte et ce qu’il cherche à faire connaître.  Laissons  à l’attention des curieux intellectuels, comme de ceux qui recherchent une situation professionnelle.

Ce qui est très grave au sujet des polluants des mers et océans. Arrêter la construction des machineries nucléaires des navires même marchands fonctionnant par chaudières atomiques à refroidissement par eau de mer.

Les eaux chaudes rejetées des circuits de refroidissement augmentent en température l’épaisseur des 30 mètres de profondeur à partir de la surface des mers et océans. La météorologie en subit les conséquences ! Toutes les nefs s’équipent de ces techniques.

L’eau des circuits de refroidissement est chargée de radioactivité. L’iode des eaux marines fixe ou concentre celui-ci. Tout  le vivant marin subit ce qui fait le désastre de l’arrivée de l’extinction de la vie sur terre.

Les oiseaux disparaissent du ciel. Principaux moyens vivant d’ensemencement de la vie marine. Sans eux, l’évolution aurait pu être autre.

Les vents, au contact de la surface des eaux, évaporent celle-ci chargée également d’iode radioactif. Tous les écosystèmes ou biotopes subissent des dégâts dans leurs systèmes d’équilibre et survie.

L’évolution et la sélection naturelle ne sont pas protégées génétiquement pour vivre dans ces milieux impossibles. La radioactivité rend stérile la reproduction.

Les semences masculines et les ovules pour les espèces bisexuées sont touchés dans la génétique de telle sorte ne pas pouvoir s’adapter.

Il y a filiations de monstruosités. Des effets de nanisme aux populations humaines exposées au nucléaire.

Les deux erreurs majeures vues dans l’actualité de l’industrialisation de l’Occident. Occident, modèle jalousé, suivi des pays en émergence.

Erreurs de l’automobile personnelle berline, mais continuer les utilitaires, et, les centrales électronucléaires. Ces dernières faisant fonctionner l’industrie de la métallurgie.

EPILOGUE ; Choix de rampes de chauffage par gpl et méthane appauvris ou peu dynamiques qui émettent peu de rejets polluants. A situer proche des centrales atomiques en utilisation des moyens filaires.

Produire de l’électricité par turbines et génératrices. Confinement des calories par enceintes de briques réfractaires qui en amplifient les possibilités.

En aval aux rampes développer le tout électrique grâce aux moyens électropneumatiques et différents outillages. Tout un monde à refaire, logique et survie quand même à l’arrivée de l’extinction de la vie sur terre. Fait du dérèglement climatique.

Protection des rampes de chauffage par les armées nationales et leurs moyens antiaériens. Centrales électronucléaires considérées en cas de conflits comme des bombes atomiques à destruction latérale en ras-de-sol. Suite à l’explosion d’une bombe nucléaire atmosphérique au-dessus.

Par ces faits, d’une nouvelle orientation donnée à l’industrialisation alimentaire dans des activités côtières. Il se fera peu de pollution. Commerce de produits alimentaires d’une bonne qualité phytosanitaire. Il y aura du manger pour tous et à bon marché.

Bonjour à vous, destinataire/s, Madame, Mademoiselle, Monsieur, ( Mr ),ami/e/s/es, page à vos/tre spéciale attention. Ancien/ne/s/es. Nouveau/x, éventuel/le/s/les lecteurs/trices, de ces lettres-circulaires, lisibles sur blog, news-Brief. Papier Billaud.

Veuillez croire, Mr. en l’assurance de mes salutations distinguées.




 


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 14 articles | blog Gratuit | Abus?