alertes ecologistes

Just another Blogvie.com weblog

Grands chantiers actuels ou a venir, de mon activite cerebrale, partagee avec une fondation d’ecologistes. Bonjour; Billaud Michel.

Classé dans : Uncategorized — mibillaud5moi at 7:14 on Vendredi, avril 22, 2016

17/04/2016. Comme je reviens vers vous, Madame, Mademoiselle, Monsieur, ( M.),  page à votre spéciale attention, anciens ou nouveaux, éventuels lecteurs/trices de ces lettres-circulaires, sur blog, news-Brief, papier Billaud. Le sujet qui sera concerné est relatif à d’anciens courriers de moi-même dont je les tins à la disposition de la fondation pour la Nature et l’Homme. Ca regardait de grands chantiers internationaux et des activités professionnelles aux populations autochtones. Du travail leur autorisant un minimum décent vital, selon la thèse du Capital, richesses de la Terre..

PROLOGUE; Ne pas prendre pour imbéciles des ethnies qui furent des civilisations les plus évoluées, même avant la chrétienté catholique biblique méditerranéenne. Bassin méditerranéen d’une mer remplie du sang de ceux se prônant des civilisés, au nom d’une humanité divine vaticane.Ces autres civilisations lointaines, autres du monothéisme. Leur destruction à coups de canon et contaminations par maladies jusque là inconnues lors de l’époque précolombienne. Même ayant une pharmacopée locale appropriée à la santé de ses évolués.

SUJET; Comme baptisés, les hosties empoisonnées dans l’incompréhension de ce que fut le sacrement de la communion. Principaux responsables de la hiérarchie, morts, débarrassés du monde des vivants. Tout occulté dans l’acception du livre apocryphe la bible, et n’ayant pas compris l’apprentissage du latin des bréviaires. Ceci, au nom du dieu chrétien catholique.

Obligation faite aux populations du centre américain n’ayant plus les références de leurs supérieurs. Leur inculcation à un ordre social autre de leur système de vie séculaire. Ne plus vivre en gens pacifiques, populations du centre des deux continents nord/sud américains.

En conséquence, dans l’immédiat, la rédemption des populations descendantes des civilisations précolombiennes, et, à leur honneur la logique d’une construction de voie de Sncf allant du nord au sud et inversement, dans les plaines proches de la chaine montagneuse de la Cordillère des Andes.

Des gares d’arrêt dans les principales villes tant de la Bolivie, que du Pérou, du Chili, de l’Argentine, et Equateur, n’omettant pas des passages autres que dans des tunnels. Le chemin de fer ne passant pas dans les villes moins importantes, faire naviguer des liaisons par voie aérienne des hélicoptères grandes capacités du transport des personnes humaines en système collectif, et le fret.

L’arrêt du développement de la voiture automobile particulière, la mauvaise direction suivie par l’Occident, et la faillite. Comme toutes ces pollutions caloriques, provoquant l’effet de serre, le réchauffement climatique et dérèglements météorologiques. Emissions d’anhydride carbonique et dioxyde d’azote emplissant l’air respirable. L’ozone ou oxygène polarisé du manque de sa combustion, ces divers carburants  à mettre au point d’un pouvoir dynamique peu élevé.

De leur utilisation, il sera émis beaucoup moins d’intensité de gaz d’échappement. L’air redeviendra respirable. Plus de toutes ces maladies bronchiales, l’obésité de se laisser trainer en automobile particulière, le diabète, et autres maladies du sang aux personnes consommant des médicaments évoluant moins vite que les affections.

La santé revenue grâce aux transports les moins polluants d’usage collectif, là ou se situe la vérité de se déplacer tous ensemble et en certaines circonstances chanter les airs de musique coutumiers. Il faut faire attention de ne pas suivre le mauvais exemple de l’Occident qui bien qu’aller sur la Lune et plus tard sur Mars, n’est pas la vérité universelle de trop polluer.

La Terre allant dans l’extinction de la vie, et ce faisant son but le plus essentiel, la colonisation de l’espèce humaine dans l’habitation de planètes naturelles en orbite autour du Soleil.

Ce ne sera pas tout de suite, il faut jalonner l’activité spatiale, et progressivement, comme par la méthode empirique remplacée dans un réalisme d’un usage des giga ordinateurs, réussir les diverses escales spatiales amenant les humains à s’appareiller dans la biotique, c’est à dire se faire hybrides entre le vivant humain s’associant à des membres artificiels.

Moins d’intendance à transporter, et cet allègement autorisant des appareils de mesure complétant dans des moyens annexes amovibles la réussite de voyages durant de longues distances dans l’espace-temps solaire, comme se référant à des espèces animales, comme beaucoup sont soumises à cet effet, appelé mue, devenu homme spatial comme une chrysalide avant la reproduction et espèces se reproduisant pour la finalité de la colonisation.

Seule là confirme la vie des espèces vivantes animées et inanimées, l’humain ayant passé tous les stades de l’évolution, à partir d’une même souche mère, et de cousinages en cousinages, laisser s’effectuer le typage de toutes les espèces simiesques et l’homo sapiens..

Il s’est fait comme une consanguinité autorisant grâce à la sélection naturelle un éventail  de survivants des espèces, éliminant, s’adaptant à des tares recréant une génétique résistante aux  conditions environnementales changeantes.

Evolution et sélection naturelle ayant passé comme dans un labyrinthe et sortie réussie des tarés les plus contradictoires de la génétique biologique. Logique de la raison de s’en apercevoir, comme étant venu d’une souche mère contenant toutes les hérédités, le fait des possibilités d’adaptation à des environnements changeants.

Ce temps passé durant des millions d’années  et ce qui rappelle la clairvoyance naturelle des typages et solidité des restants des espèces actuelles.

Les humains occidentaux ont perdu le sens de la sélection naturelle, être comme pour d’autres nés de l’inceste, mais hors la dure survie du passage par le labyrinthe, trop de médications annihilant les lois de la nature. Les humains occidentaux sont aussi en voie de disparition d’une trop grande utilisation de chimie médicamenteuse.

Il ne se fait plus la réactivité du sang à des contaminations, et, le drame, la semence des homo sapiens perd une partie de sa qualité tant en quantité que la vivacité de ses flagelles propulsives les menant à féconder les ovules.

Mettant en exergue les effets de la radioactivité qui augmente en concentration dans les mers, océans, et l’air respirable. Les maux dus de nouvelles maladies cancéreuses,

Le fait d’une déchéance, à partir des moyens mass médiatiques, mettant en tète de toutes les personnes imbibées de microinformatique de s’identifier aux acteurs majeurs vus dans les films de Tarzan ou autres surhommes de la forêt. Ces dominants naturellement aux espèces animales les plus dangereuses et peu soumises.

Ce fait d’un conditionnement sur canapés ou sofas, là ou les spectateurs s’identifient comme les héros et à la première gelée, se retrouver malade de rhinite.

Par son modernisme, l’humain occidental à perdu le sens de sa survie. Le mener aux greffes d’organes, ablations des mamelles, ces maladies actuelles qui mènent les laboratoires de recherches médicales et des subventions.

L’occidental vit malheureux de son état.  Ce dernier occulté volontairement des armements atomiques. Contribuables payeurs  autorisés de tous les droits à jouir derrière ce paravent d’épouvante dont tous les pays sont désireux de s’en doter.

Le complexe de culpabilité du comportement dans les milieux familiaux, lâcheté de se laisser flatter dans son animalité, agents de consommation, se soumettre aux bassesses humaines.

Cette explication, non pas pour dire du mal des occidentaux dont j’en suis, mais, tous s’en apercevant, attirer l’attention des pays en voie d’émergence de ne pas suivre ce chemin.

Le but de cette critique que je souhaite impartiale pour la continuité de la vie et le respect des espèces vivant encore sur terre. L’humain n’a pas à disparaître, quelque soit son ethnie ou sa couleur de peau. La vie humaine  qui voit le fonctionnement du système solaire dont il fait partie inhérente.

Son appréciation de comprendre, selon un certain niveau d’études, enseigner autrement ce que l’actualité fait découvrir, les occidentaux dans le crépuscule des dieux. Les faire remplacer pour des nécessité de continuité  de la vie sur terre, survivant aux aléas trop souvent portés à la volupté, là ou les meneurs banquiers les ont menés en similitude au développement des activités nucléaires.

Une humanité à besoin de se tremper comme en est l’acier à fin de maintenir la réactivité du sang de son corps organique. Le choix nécessaire de vivre dans la  rusticité et l’austérité. En laisser pour les autres. Relire le texte de 5 pages relatif au Capital richesses de la Terre.

Revenant dans des explications plus en amont des dernières longues lignes. Ces civilisations, aztèque, toltèque, maya, inca. Leurs savants astronomes et mathématiciens autres ceux du bassin méditerranéen. Cette religion solaire dans l’adoration faite à l’astre du jour sur Terre. Les pleurs voulus, la géhenne du vivant humain dans l’incompréhension de la logique de ne pas comprendre pourquoi.

Allant dans le sens de la réhabilitation de ce que furent les civilisations solaires et les soumis. Occident dans une impasse,  sans futur. Extinction de la vie sur terre. Fait de la géhenne des armées atomiques, fin du monde suivie à la lettre de la bible, l’ancien testament et le nouveau, les évangiles.

Ecrits d’une sottise incrédule, ceux qui font encore la fortune des ecclésiastiques. Le travail pour le commerce des armes des populations aryennes. Ces dernières enfouies dans des célébrations d’une liturgie reprenant à contre sens ce que fut l’empire romain dans une actuelle  continuité.

Pour la paix de tous, grâce à une entité internationale intervenant dans le maintien de la paix, et, vérité à enseigner à tous et partout. Considérer un dieu universel, tels auraient pu le concevoir les adorateurs du Soleil. En partager la connaissance, avant tout comme une raison.

Même des savants de tous les pays et états au niveau international le considérant la molécule d’hydrogène. Hydrogène constituant principal de tous les matériaux contenus et constituants du système solaire.

Ces savants au niveau international, tel il fut énoncé. Qui découvrent par la logique cette molécule d’hydrogène, seul et vrai dieu pour tous les humains.

Son partage et connaissances de ses valeurs entre humains. Adorateurs de l’astre solaire et monothéistes confondus dans une union salvatrice des comportements humains.

La terre est en danger d’extinction de la vie, fait des pollutions industrielles et acharnement d’essayer, avant de mourir, de développer un tout nucléaire.

Allant, rédigeant tous ces déboires, selon le fait majeur de l’Occident, sans le haïr, honorer les martyrs des peuples des civilisations précolombiennes. Recréer un système universel autorisant, l’hygiène, la santé, l’instruction, la formation professionnelle, le travail, la culture scientifique, et, respect de la sexualité.

Le besoin du beau, proche de la divination, telles les espèces vivantes qui nous interpellent, vivre là ou ailleurs. La beauté entretenue du corps par son culte. La médecine psychosomatique, comme les marabouts soignent les malades par autosuggestion.

Vivant encore dans l’espoir d’arriver à une paix universelle, se mettre au travail dans la construction de grands chantiers sur les divers continents terrestres, ce principe de réalisme d’une discipline d’aller vers le désarmement .

L’argent ressorti des bénéfices utilisé à la recherche spatiale. Déterminer la vérité de la vie, sa nécessaire survie grâce aux fonctions basiques. La sélection naturelle vers la colonisation. Cette dernière, notre déterminisme. Méditer, tels le pensent les intellectuels et chercheurs des états modernes, filiations de familles venues d’anciennes civilisations et des animistes, ceux classés tels des bouddhistes.

Allant dans ce sens et en priorité. Construire une ligne de chemin de fer de la dernière mode des technologies. Relier les villes des pays en situations géographiques dans la base de la chaine montagneuse de la Cordillères des Andes. Il y aura besoin de travailleurs et personnels spécialisés d’origine locale.

Un commandement hiérarchique international, sans prétention de supériorité, comprenant les injustices faites aux populations vers lesquelles la nécessité de les réhabiliter est son devoir primordial.

Celles-ci auront montré trop tôt la vérité de leur idolâtrie. Chemin à suivre dans la philosophie des différents états de la planète. Pour y parvenir, ce qui est expliqué plus haut en amont du texte.

Ce chantier international, menant toute une industrie obligatoirement écologiste. Raison du maintien et protection de la biodiversité de ce qui reste des espèces vivantes, tant animées qu’inanimées.

L’actualité est grave, la vie déserte la Terre. Ou en sommes nous de nos prétentions dans ce qui fut la gloire de la guerre et le repos du guerrier. Pour finir, la gloire des vaincus?  aztèque, toltèque, maya, inca. Les civilisés et les voir ressurgir, après un silence ayant débuté par le navigateur Christophe Colomb. Il est nécessaire de ne pas oublier ce passé coupable. Toujours l’avoir proche en mémoire. Equité.

Arrêt de souffrir malheureusement d’un comportement subjectif, fait de masochisme et de morbidité, mentalité des espèces humaines vivant dans notre environnement.

Plus rien de ce christ victime expiatoire inventé dans la légende des siècles, et, fracas des bombes atomiques. Populations atomiques humaines se croyant invincibles dans des complexes de culpabilité, se sentant d’une mauvaise sueur, un suint. Non pas que les populations soient pécheresses, mais ayant de mauvais chefs.

Croire en cette institution internationale, d’une reprise des faits oubliés, et, mise à jour la réhabilitation des civilisations précolombiennes. Fin de la course aux armements transformée en une activité internationale tournée vers la recherche spatiale.

Les nouveaux architectes des dernières écoles de formation pourront remplacer les colonnes ioniques par d’autres reflétant l’actualité.

Par celles-ci, recréer de visu les fusées d’envol des activités spatiales. Colonnes architecturales spatiales, remplaçant le passé duquel on se sort voyant en rétrospective le danger encouru de l’extinction de la vie sur Terre.

Après bien des explications difficiles à exprimer en leur entier. En plus de ce chantier de chemin de fer, autoriser la capitale de la Bolivie, la ville La Paz. La sortir de son enclave grâce à un canal à écluses reliant cette capitale à un système portuaire constitué en bord d’océan Pacifique.

Passage par le cours d’eau Arica. Mitoyenneté de frontière au Chili. Désenclavement nécessaire qui convient au développement du chemin de fer passant à la base de la Cordillère des Andes. Coté opposé à la façade océan Pacifique.

Dans la nécessité de la protection de l’environnement, utiliser des moyens les moins polluants, comme éviter l’édification de cheminées de hauts fourneaux de fonte des métaux et alliages.

La terre se meurt dans les pollutions gazeuses et caloriques. Celles des gaz rejetés des matières en fusion à plus de 850° à environ 1.000°centigrades, ces fours à fonte d’uranium. Températures de matières métalliques liquéfiées et alliages.

Ne jamais autoriser des activités du pechblende, l’uranium est à sa fin, du fait de l’usage des hydrocarbures d’un état peu dynamique, son effet qui permet de décupler la durée d’usage.

Pollutions, n’en omettant pas la prolifération humaine sur divers continents, en plus du cheptel d’accompagnement, besoins en aliments pour survivre.

Pollutions intestinales allant par fossés jusqu’aux bords littoraux et empoisonnement des eaux nationales. Plutôt qu’élevages porcins et  bovins, se former dans l’aquaculture, tant au niveau de la production de viande de poissons que d’algues comestibles pour les humains. Le cheptel d’accompagnement délirant des espèces mammifères.

Des activités pourraient s’implanter à la base du canal à écluses, une aire maritime d’attente des navires de commerce. Regrouper en une zone industrielle les différentes activités nécessaires à une production alimentaire.

Sortir de la famine les populations insoumises et tenues dans l’ignorance de leur savoir interdit à divulguer. Pour cette zone à construire en bas du canal à écluses, utiliser toutes les précautions pour la protection de l’environnement.

Toujours dans la rédaction des grands chantiers, se rappeler mes écrits au sujet du canal Rhin/Rhône, travail mis à l’intérêt de différents ministres de l’environnement, et actualité dans des explications de créer des zones protégées naturelles sur les cotés de ce passage fluvial.

Vérifier les argentiers privés, investisseurs, grâce à un système de contrôle tenu et filtré de cette entité internationale et le Fmi. Pour les pays de l’Union Européenne, la banque centrale devra vérifier les titres en actions, obligations, sicav qui  seront nominatifs. Une activité emploiera des salariés à spécialité informatique qui en fera sans cesse le suivi.

Eviter la constitution de gangs boursiers accumulant des finances et provocation de faillites. Celles qui furent telles lors de l’empire romain.

Patriciens et nantis, propriétaires de colonies situées loin de Rome se jouant à suicider. Se mettre volontairement en faillite. Tout accaparer, perdants  allant au Panthéon, l’Olympe des dieux.

L’institution internationale concernée, prenant par sa maitrise, et sur son ordre, l’étude, des moyens financiers de la réalisation de ces chantiers.

Porter à la connaissance de tous la réhabilitation des populations concernées par ce propos. Celles trop longtemps maintenues sous le joug d’être un territoire colonial d’un pays les maintenant dans l’ignorance.

EPILOGUE; Beaucoup de propos serait à tenir au sujet des états du continent d’Amérique du Sud, n’omettant pas à l’Amérique du Nord et les forets primaires du territoire du Canada. Faire très attention jusqu’ou il faut exploiter les matières faisant le mercantilisme, et l’arrêt de doublons des cheminées des hauts fourneaux. Tout ralentir jusqu’à ce que l’alerte donnée de la véracité d’une terre allant vers l’extinction de la vie provoque, après un temps de réserve, la reprise encadrée des activités. Réfléchir sur ce qui concerne le Capital des richesses de la Terre.

C’est très grave. Les pires des financiers auraient à prendre des précautions s’ils ne veulent pas que la source de leur argent ne se tarisse. Mourir de faim après s’être gavé de caviar et de champagne. Leur bonne santé du fait de médications, et usage et trafic de stupéfiants.

Le propos prend fin là, être revenu vers vous,  Madame, Mademoiselle, Monsieur,  ( M.), page à votre spéciale attention, anciens ou nouveaux, éventuels lecteurs/trices, de ces lettres-circulaires, sur blog, news-Brief, papier Billaud.

Veuillez croire M. en l’assurance de mes salutations distinguées.




 


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 14 articles | blog Gratuit | Abus?