alertes ecologistes

Just another Blogvie.com weblog

25/01/2016. Considérant le travail à la tache et à distance, différemment de ce que l’actualité fait des activités économiques. Explications. Bonjour. Billaud Michel Jean Marie. 49610.

Classé dans : Uncategorized — mibillaud5moi at 6:37 on Lundi, janvier 25, 2016

25/01/2016. Bonjour à vous; Madame, Mademoiselle, Monsieur, (M.). Remémorant d’anciens écrits, et allant vers vous, M., page à votre spéciale attention, ancien ou nouveau, éventuel lecteur/trice de ces lettres-circulaires, mises en blog, news-Brief, papier Billaud.

PROLOGUE; Il est vrai, en ce qui concerne le titre que je veux, à nouveau, expliquer. Thème qui remonte à une ancienneté de plus d’une année. Ce de quoi déjà j’ai averti. Tous, s’apercevant de la surproduction et des invendus. Faire devenir chacun de nous en divers systèmes dissolvant.

Consommateurs, en tant que moyens d’élimination des surplus, et, rejets de déchets polluants. Régulateurs par moyens absorbants de nous-mêmes, humanité, celle humiliée. Ce qui n’est que des surplus, et, provocation d’être considérée en tant que tels.

SUJET; Enfin, l’éveil et la vigilance. Nous apercevoir, n’être qu’une fonction d’éliminateurs de surproductions, industrielles, et, alimentaires. De la  classe d’un genre animal vacant. Une réelle sous-humanité, qu’humanité souveraine, sortie du genre animal.

Cependant, rabaissement au genre d’animaux de nos comportements actuels. Né de cette sous humanité, douée de réflexions intelligentes. Presque, tels ces animaux qu’on gave pour la production des foies gras. Provocation de maladies du métabolisme, nous d’appellation, les consommateurs, si nous ne sommes qu’une sous-humanité. Ces biens divers, mis aux regards des agents de consommation. Comme ce serait en trompe-l’œil.

Des économistes, prétendent un système économique, à faire fonctionner le marché intérieur. Tel un tube digestif. Au bluff. Comme ces escroqueries aux subventions d’état. Ceux-là qui, aux %, utilisent les fonds publics des aides à la consommation. Se greffer dessus en tant qu’organismes de crédit. Presque tous, d’origine incontrôlée. Ne pas s’être déclarés à la banque centrale. Se faire de l’argent facile. Faisant s’accumuler l’or sans signe extérieur de richesse. Ces % d’intérêts prélevés des deniers publics. Ces derniers, distribués, sans qu’il y ait de contrôles précis. Non pas, par çà, médire les cadres d’état, mis au service de la nation. En tant que choix dans le volontariat et compétence. M’expliquer, recherche impartiale. Laxisme des faits, qui dure, le remontant depuis plusieurs décennies. Philosophie d’une économie qui se référe et apprise dans de grandes écoles, en partie subventionnées, telle; ENA, (Ecole Nationale d’Administration). Continuité, quelque soit la famille politique de ces grands étudiants. D’une appelation populaire ”les énarques”. Ne déviant pas des ornières, faciles, de la formation acquise de la sorte. De l’ancienneté séculaire. Rien de nouveau, à régénérer les programmes d’acquisition des possibilités des métiers, au Palais Bourbon et au Palais du Luxembourg. Législateurs ou parlementaires.

Revenu aux organismes de crédit. Les clients à la consommation, d’un système que je ne cautionne pas. Celui d’une économique délabrée et lézardée. Toute à revisser et rajeunir. Ces banquiers revenus de dynasties richissimes.(Tribunal de Nuremberg!). Ceux que je connais de réputation, lors d’une durée de temps de plus de 10 ans passée dans les Territoires Outre-Mer. Sans vouloir la discrimination de classes sociales. Justement, ma philosophie, quant à l’argent, comme m’en être aperçu; ”exécrable du besoin dont on en a”. Ces investisseurs qui misent la surproduction du travail à la chaine. Pour des ménages sérieux, la tenue d’un cahier de comptabilité mensuelle. Augmenter leur consommation, en une surcharge financière. Diminution des moyens en argent d’une épargne. Ce qui peut expliquer, rester à jour, heure par heure, grâce à la commercialisation d’un boitier porté au poignet. Y lire l’état de sa comptabilité en temps réel par programme/logiciel. Guide des comptes du ménage. Agents de consommation. Remonter la cause de problèmes d’argent incompatibles. Les responsables, investisseurs, qui ne s’occupent absolument pas à trouver d’autres chemins économiques. Classés  “nomenclature”. Le seul, celui-là, fait de mauvais raisonnements doctrinaux venus de leur formation dynastique. La pensée unique du dogme. Celle de faire souffrir sur terre, tout durant la vie, l’humanité occidentale; provocatrice, judéo-chrétienne, catholique, biblique, méditerranéenne, suggestive. Le crucifix leur totem. Cette idée fixe des judéo-chrétiens, chefs de bande non civilisés. Leurs prévisions de missions lointaines d’évangélisation à l’appui des canons. Baptiser la croyance en un seul et unique dieu. Droit d’exhiber ce totem le crucifix, et, tel le matérialiser auprès des païens. Prétexté par la paganisation à soumettre, et enrichissement personnel. Les activités nucléaires radioactives ! Pechblende ! Tous les concernés, depuis le début de cette page de blog, ayant été trempés, dans un bain familial, de cette sorte. Judéo-christianisme soit pédophilie. Les charters de malades relatifs à une sexualité débordantes n’importe où. Débaucher de jeunes adolescents et apprendre le besoin de l’argent. Prévisions ultérieures d’avoir à faire à une clientèle corrompue, par le besoin d’argent et rire jouissant de tout son corps, faire du commerce international dans le tourisme et l’hôtellerie. Là, y laissant son corps en outil de travail. C’est si facile de faire l’exploitation des valeurs financières du corps humain. Celui-ci, et d’autres, en être devenus esclaves. Se laisser à faire flatter son animal et ego! Humanité ou sous-humanité? Elle est laissée à la réflexion de chacun. Ce qu’on croit du raffinement occidental judéo-chrétien copié de tous. Que débauche, telle la consommations de papier cadeau. Son contenu, bonbons au vinaigre, mangés comme une hostie. Croyance, des pays émergés, dans le modèle occidental. L’apologie de la félonie et l’hypocrisie. Exploitation des bassesses humaines dans ce qu’elles ont de viles. Sous humanité, son devenir. Aller dans ce sens, chercher le pari dans plus trois fois de monnaie d’une mise de deux dollars. Discuter en dispute entre tiers installés devant un bar. D’autres consommateurs, s’expliquent du pouvoir d’achat dans une grille des salaires. Boire avec ostentation, des liquides mêmement alcoolisés. Ce qui peut être vrai ou faux d’entretenir la discussion revendicative! Barmen, faisant boire et partager dans la rumeur, des tournées de régalades alcoolisées. Offertes de tenanciers ou gérants particuliers, et des droits aux gains de l’exploitation d’une licence quant à l’alcool. Protection des débitants de boisson, aux enivrés, arrêts des libations. Tournées de régalades payées de telle sorte, sinon cas de fermeture des bars. L’obligation d’accepter, chaque semaine, des bouteilles de pastis venues de banquiers incriminés. Celles-ci, hors des facturations. Prélevées à la base de production, par fausses déclarations d’aléas. Avaries possibles, comme le fait est coutumier. Banalisation. Prélèvements lors des stades de mises sous bouchonnages. L’assureur payant cette casse relative à un manque à gagner. Plus en amont du texte, ces bars, dans lesquels il est fait le pari de miser trois fois et l’acquis sur deux dollars. Y consomment des clients fidélisés. Se faire remarquer comme tels. Les tournées du tenancier. Faire marcher dans ce qui fut dit, système exploitant l’esclavagisme. Ce qui n’est que suggestion explicative à la conclusion des lignes vineuses. Je m’excuse ce propos tenu. Cependant, la réflexion à y apporter, amène la découverte de la fragilité de la condition humaine. Ce mot générique inventé par moi-même le concernant, inconnu des dictionnaire “humanitude”. Concluant ce paragraphe. Comparaison laissée à la portée de tous. Essais de compréhension des lecteurs de ces lignes. N’étant pas que satire ou humour malsain.

Continuant le propos remis sur les rails du thème. Ces grands commis d’état, imbibés de cette permanente idée d’un seul modèle à suivre et penser l’économie. Celui qui pourrait remonter au ministère de Thiers. Travail de surproduction par chaine. Commerce intérieur, et la constante marche de l’esclavagisme des agents de consommation. Troubles apportés à la santé. Matérialiser la compensation destructrice des choses et biens de son environnement. Fait du mal vivre d’une société constituée d’une humanité martyrisée. Boire de l’alcool, paradis des ignares. A ne pas critiquer méchamment. Une nécessité de prise en charge de leur formation professionnelle, impératif de l’abstinence d’alcool durant les temps dédiés au travail. Vie sociale, pour certains, déclarer la référence à l’ancienneté. D’autres chemins de l’économie, se ressentent dans l’inconscient, et, peut-être, subconscient qui se fait remarquer. Intuition qui demande un vrai changement de système économique? Sursaturation stigmatisant, telle une addiction médicamenteuse trop subie ? Là, on s’aperçoit que tout un remue-ménage à effectuer est  de  l’actualité. Amener l’information de ce que je souhaite et réfléchis.

Travail à la tache, ce qu’est le rappel du titre de cette page de blog. ; travail à la tache. Différemment et autrement mieux du travail à la chaine, ou autres méthodes de production similaires. Obligeant ce fait, installation à grands frais de robots à automatismes spécifiques. Ces gens travailleurs, personnes humaines copiées aux postes de travail. Référence à la méthode antérieure, toujours effectuer un similaire ensemble de mouvements. Celui concernant des moyens à emboitement, et d’autres divers. Mais, cette constance d’une même mouvance gestuelle. Des rapports venus de la médecine du travail. La seule fonction des activités des même membres. N’être considéré, humain, qu’accessoires aux robots de chaine. Ces maladies provoquées de la constante systématique utilisation de la morphologie et du gabarit. Personnel au poste de travail des chaines de production. Il est répété, qu’accessoires aux robots de chaine. Ces comportements gestuels, mauvais effets touchant la santé de tiers. La stature et ces  professions exercées dans les lieux d’activités professionnelles. Ce qui explique, des conseils de soins à suivre de la médecine relevant de l’ergologie.

Amplifiant le problème, la fausse nécessité de faire vite, bonifiant le salaire de quelques uns. Octroi de primes au rendement. Mais, allant vers l’âge de la retraite, souffrir mille maux. Les rhumatismes articulaires et même l’arthrose. Ces manifestations d’handicaps plus lourds et onéreux en comparaison à ces primes au rendement octroyées plus jeunes travailleurs. Je ne veux pas attaquer le travail. Mais faire intervenir des robots mis au point par ingénieurs et dépôt de brevets d’invention. De sorte telle ceux-ci, complémentaires, installés à un poste de travail, tenu par une personne humaine. Qu’il n’y ait plus, comme expliqué, arrivé à l’âge de senior, ces maladies de souffrance de la structure osseuse. Nécessité de l’usage de systèmes robotiques selon des logiciels de tenue de divers postes de travail. Personnel tenant ces activités, satisfait. Ce suppléant artificiel, assumant et aidant en partie le travail des salariés. Le patron verra une note à régler de cette installation du mécanisme informatique. Le laisser dubitatif quant au rendement. Si le confort est payant à l’usage de ce nouveau matériel. Moins de maladies, et bénéfices retirés dans l’ensemble des charges  sociales. Après généralisation de ce matériel, baisse des cotisations dues à l’Urssaf. Le cout horaire moyen du travail en France bonifiera moins cher. Export. Il faut  anticiper. Le patron, prenant dans sa société, en associé, l’ingénieur inventeur, actionnaire responsable du bon fonctionnement des postes de travail à systèmes robotiques. Activités d’entretien de son matériel. Peut-être, en aide aux paiements des installations, le patron aura moins de soucis à se faire, grâce à ce nouveau partenaire dans son commandement. L’arrêt de sa hantise, pensées de son entreprise si elle entrait en difficultés. Conforté des robots informatiques. Ainsi, ses salariés œuvreront pacifiquement. Terminant ce  développement de quelques lignes. Arrêt général des moments déprimants. De la persécution, de la hantise, il y en aura moins. Peu de soucis. Pratiquer une hygiène de vie, dont dépendront, moins difficilement, les comptabilités mensuelles des ménages. Ces frais nécessaires autorisant la bonne santé ne grevant qu’à peine les attributions des budgets. Assistance aux travailleurs. Ceci, même en ce qui concerne le travail à la tache.

Travail à la tache. Pour celui-ci, il se trouve des activités différentes ne mettant pas en cause une gestuelle éprouvante. Changement des biens à construire. Autres attitudes gestuelles professionnelles. Cependant, bonification d’un moindre recours aux soins médicamenteux prodigués de spécialistes de la santé. Selon les médecins conventionnés, lors de consultations, et diagnostics. La moindre évidence de symptômes. Ne plus préconiser, par ordonnances, des demandes de vérifications par radiologie, scanner et Irm (Imagerie à résonnance magnétique.) Antérieurement, selon des résultats du déchiffrage des clichés. La délivrance par officines de pharmacie, de médicaments antiinflammatoires. Par certains, aller dans un Chu et soins par la chirurgie réparatrice. Les hernies discales et port d’un moule fait de plâtre ou de calcium. Par ces consultations, prises par des patients de médicaments. Les frais à la charge de la Sécurité Sociale, et des organismes similaires, l’aide des mutuelles. Pour des salariés, licenciés pour raison de blessures au travail, peut-être espèrent ils se classer en tant que bénéficiaires d’une pension d’invalidité? Mais, ces travailleurs handicapés de rhumatismes, et, autres maladies articulaires. Ceux avec lesquels je pus parler. Ils me dirent avoir cotisé. Leur logique, ils reprenaient par consultations et médications, l’argent qui les avait faits des affiliés à la Sécurité Sociale et organismes similaires. Devant la réalité des déficits du système de santé, en France. On aperçoit, un réflexe de révision pour d’autres méthodes des pratiques dans les activités du travail. L’arrêt obligé de production à la chaine. Travail à la chaine, celui qui durant plus de 3/4 de siècle malmena les sociétés humaines. Aussi, reprendre le bâton de pèlerin, utiliser la méthode de prospection ou de marketing. Découvrir par la réflexion un autre système de production. Sachant un fait important. Une partie des activités concerne la production métallurgique et mécanique, mais, n’omettant pas, l’agro alimentaire. Agro-alimentaire, de plus, ses pépiniéristes qui éliminent les fruits abimés. En peu de mots; tout ce par lequel il est cru qu’il est fait de l’argent dans le travail à la chaine.

En conséquence, par un colloque de responsables; du patronat, de la médecine du travail, des cadres d’entreprises, des agents de maitrise et des ouvriers hautement qualifiés. Déterminer de nouvelles conditions du travail. Mettre au point, d’abord, à titre exploratoire, des observations mises par écrits sur un cahier de doléances laissé à la disposition des travailleurs et leurs réflexions, en tout anonymat. La pénibilité/dangerosité subie des salariés. Faire connaître la construction d’un groupe de suivi de synthèses dont on peut rappeler en avoir écrit les mots ci-dessus; un colloque. Etablir les plans schématiques par spécialités. Surtout, prendre le temps de la réflexion à fin de murir les différents aspects qui seront étudiés. Leurs analyses, et mises à l’essai passant en concordance auprès des CHSCT. Il n’y aura pas droit, au début de cette réflexion, à laisser des syndicats effectuer des pressions, même seulement psychologiques. La seule raison, faire signer à un syndicat. Les intempestives gênes, ces troubles à la sérénité de ce qui est expliqué. D’autant plus, il sera par la suite fait référence au CHSCT.

Considérant les propos tenus jusqu’à ces mots. Répertorier les principaux maux relatifs aux comportements physiques. Ceux concernant les activités ouvrières. Travail à la chaine ou à la tache. Prendre à la chaine ce qu’ont été les systèmes robotiques suppléants aux personnes humaines à leur poste de travail. Autres des métiers physiques. Travaux manuels, manœuvres, manutentionnaires, terrassiers, hommes de peine et de charge. Il peut être utilisés des moyens de levage et de manutention dont ce qu’on appelle la “sauterelle”. Genre de tapis roulant à fonctionnement électrique ou à moteur thermique. Menant à une distance, ou mis en tas variables selon un éventuel remblai, des pelletées de terre, gravats, caillasses. Sauterelle remplaçant facilement les brouettes.

Revenant au thème traité, l’actuel principal; ce sont les comportements amenant des fatigues et pertes de vigilance lors d’usage d’une machine. C’est spécialement, dans le cadre de la médecine du travail que, doivent être faites les principales observations, pénibilité et son pire ressemblant, dangerosité. La pratique de différents postes d’activités. Médecine du travail; SMIA, Service Médical Inter-entreprise de l’Anjou. Son devoir, mais  ne voulant pas lui donner des ordres, ne pas m’en faire détester. Son évaluation médicale des sujets passant les consulter à titre obligatoire et à la demande de nouveaux employeurs. Retenir les observations et diagnostics, tenus dans des dossiers de consultations médicales. Faire juxtaposer des clichés bornés, et, en conséquence, plus c’est opaque pour la lumière, et plus là se situe une affection déterminée par la demande de la radiologie. Comme le scanner et l’Irm. Attirer l’attention sur les mouvements possibles du travail à la tache. Qu’il n’y ait pas de maladies ou de moindres inconvénients dans la mouvance nécessaire à la mobilité au travail. Se référer aux ingénieurs travaillant sur les systèmes robots d’aide aux postes  de travail. Y équiper leurs installations à moyens évoluant..

Continuant l’écrit du thème le travail à la tache. Pour celui-ci, prendre en considération les mémoires mises en dossiers médicaux, au Smia ne permettant pas à ce que la nouvelle méthode de production à la tache n’abime les travailleurs. Travail ordonné, par simple principe de précaution, n’étant pas une obligation de résultats. Mais, responsabilité d’une obligation de moyens. Ces derniers, selon un cahier des charges donnant l’immunité. Avoir tout calculé et éviter des accidents du travail. Ce qui est le fait de la médecine préventive. Et curative, selon le serment d’Hippocrate. Comme le secret professionnel médical personnel ou familial. Ceci expliqué, ne pas continuer pire que la chaine. Ayant assez disserté par l’écrit dans ce paragraphe. Avoir utilisé le prétexte du sujet; pénibilité et dangerosité. Compatibilité.

Les nouvelles activités; travail à la tache, remplaçant ce qui fut effectué longtemps par la chaine. Travail à la tache d’une production faite par Pme/Pmi. Ces produits par contrats de petites séries renouvelables. Evolution des techniques et technologies. Un dynamisme réel de la production commercialisée effectif; en France. Les Pme/Pmi grace au système de construction par assemblage d’éléments détachés aux normes standards internationales. Ces contrats à la tache, renouvelables de même produits et évolution rapide dans l’anticipation de nouveaux biens. Matériels non pas pour la philosophie économique des agents de consommation. Mais le contraire, matériels de nécessité à usage journalier, sans que ce soit de la babiole. Mais du solide, transmissible aux ayants-droits. Les dépenses énergétiques de ce fait en-. Non pas les poubelles pleines de ces babioles à ce jour. Le CAPITAL des richesses de la Terre, ne les autorisant plus, fait de sa rareté. Son appauvrissement dans le gaspillage et la dilapidation des matières nobles. Celles qui restent encore sur la planète. Planète Terre, moyens  logistiques des missions spatiales et intendance. De notre responsabilité clairvoyante, la logique colonisation du système solaire. Pas encore tout de suite. Dans la paix. Il faut sonder pour des pas de tête de cordée. Protéger les espèces de la faune et de la flore. Ce qu’il en reste. Réserves génétiques.

Contrats de travail à la tache et production. Engagement de la responsabilité de l’entreprise, d’une livraison contractuelle à la date prévue, et, selon le client donneur d’ordre. Constante et nécessaire formation professionnelle de remise à niveau. Travail à la tache et évolution des techniques et technologies avancées. Entreprises maintenues au top niveau du modernisme. Ne pas les laisser se confronter dans une concurrence stérile du fait de prix cassés. Diminution de la qualité du produit fait à la tache. Avoir trop limité les constituants basiques. Ne pas s’être équipé, telle, la robotisation à principes évoluant. Aide au poste de travail négligée. N’omettant pas le mauvais partage des dividendes, sans que pour ca il soit faites des pressions syndicales.

Seul, je conçois une représentation du personnel non alignée. Sans être patronale. Celle-ci, plus médiane des problèmes rencontrés en entreprises; Pme/Pmi. Vraie solution aux états conflictuels, sans la casse du matériel. Respecter l’outil de travail dont en sont faits des investissements. Partage du bénéfice de la livraison d’un travail bien fait. Selon les directives du client donneur d’ordre et le Medef. Ne pas éluder l’observation du règlement intérieur. Salaires en fonction de la quantité/qualité des taches contractuelles mensualisées. Pour tous, partage des dividendes. Les salaires, d’une base similaire pour chacun. Autorisant un même pouvoir d’achat dans les circonstances de ce qui est normalement nécessaire pour vivre. Supplément donné à chacun des dividendes provenant du règlement effectif payé du travail à la tache livré dans une bonne conformité.

En ce qui concerne la hiérarchie de commandement. Elle aura droit, à partir d’un même  pouvoir d’achat commun à tous les travailleurs, un genre de prime fait des dividendes du travail selon une échelle des grades. Plus il y aura des responsabilités d’encadrement d’activités, et la qualité de compréhension des formations de remises à niveaux, plus sera augmenté le revenu du genre de prime des salariés cadres. Il sera obligé du travail législatif de la régulation des salaires de telle sorte identiques d’un mois à un autre. Au niveau national, s’élaborera une caisse d’intervention sur les problèmes conjoncturels, alimentée de toutes les entreprises actives en France et Union Européenne. Elle aura à participer également à la régularité des paiements des salaires. % pris sur les dividendes. L’ensemble des activités de la zone €uro serait concerné par le travail à la tache.(Eléments détachés semi-finis pour monter des biens finis par ensembles.)

Ce qui est à étudier d’un nouveau droit social aux normes européennes, si je peux m’expliquer pareillement. Il sera à créer, en plus, une caisse de régulation spécifique à des assimilations issues des Pme/Pmi de même corporation, alimentée en% sur leurs dividendes. C’est tout un mécanisme à réfléchir et mettre au point dans ce qui explique le colloque. Tant coté du patronat, rabatteur de contrats à la tache, que tant celui de la direction d’entreprises, de l’encadrement, des agents de maitrise et des ouvriers hautement qualifiés.

L’idée maitresse me menant. Alimenter différentes caisses de compensation et à office tampon pour la dissémination des % pris sur des dividendes. Protection du revenu des activités du travail à la tache. Aides à l’établissement de nouvelles Pme/Pmi dans des productions d’avant-gardes. Selon des vues, dans l’actualité, du regroupement de cadres ingénieurs en place ou à y venir. Tous de diverses disciplines. La mise effective, après études et calculs, (tous à l’ordinateur) de ce qui s’appellera “la norme standard internationale”. Le dépôt de brevets d’invention du meilleur poids/volume des éléments détachés. Tout ce qu’il y a possible et imaginable sans l’utopie. Nous sommes sur la Lune, croyance à l’utopie de toutes les civilisations passées. Egalement, brevets des possibles constructions actuelles. Rendement opérationnel de l’aboutissement des objets finis. Mise à l’étal pour commercialisation. Invention d’une machine informatique à construire des biens finis à partir des éléments détachés semi-finis. Commerce de Kits à monter par personnes choisies dans le déchiffrage de plans codés. La compatibilité dans les transports. Fret d’objets miniaturisés et le compact. Moyens d’emballages réutilisables grâce à ce qui s’appelle la consigne. Société d’enlèvement. Toutes ces activités pouvant être du ressort du travail à la tache. Tous, il est nécessaire notre protection de l’environnement. Travailler et utiliser des biens avec parcimonie. Notre CAPITAL, les richesses de la Terre. Ne pas dilapider un héritage qui nous fait exister et nos filiations!

Ceci n’est qu’une généralité de compréhension autre du travail à la chaine. Choix de celui à la tache respectueux de l’environnement. Ces caisses financières peut-être à mettre à l’étude des actuels grands commis d’état et ceux à venir Peu l’usage des matières premières. Choix de constructions finies d’éléments détachés aux normes standards internationales pour assemblage en un produit fini se commercialisant. Les produits achetés, devenus inutiles, réutilisés, mis en circuit de leurs éléments aux normes standards internationales. Grâce à leur construction par montage d’éléments les constituant. Eléments d’une garantie temporaire. Selon une durée de temps. Du passage d’un prototype, dans une machinerie à contrainte de vérification de la solidité mécanique, liée au vieillissement et de températures extrêmes. Création de nouveaux, modèles, objets, choses, biens divers. Moins de hauts-fourneaux à émettent tant des fumées de divers gaz portés à une température de près 800 ° centigrades. Les cendres, le poussier, les particules fines. De là et de l’atome ce réchauffement climatique. Dérèglement météorologique en réaction au déséquilibre de ce qu’était l’épaisseur gazeuse stabilisée de la Terre. La prolifération humaine et le développement. Les effets respiratoires des mammifères et émission de gaz carbonique. D’autant plus la déforestation ne retenant plus l’humidité de la terre et l’arrêt de la fixation du carbone dans tous les végétaux. Quand est-ce qu’il y aura la fin de la production d’oxygène par l’assimilation chlorophyllienne des plantes, la foliation et photosynthèse? C’est grave là ou l’humanité est confrontée de sa propre survie? On va plusieurs fois sur la Lune et on prévoit des missions martiennes habitées d’humains. Pourquoi ces contradictions et à qui avons nous à faire sur la planète de ce tel chaos? Réveillons nous d’un mauvais cauchemar qui passe. Ou des nuits blanches à creuser son trou au cimetière des âmes mortes?

Choix du travail à la tache plutôt qu’à la chaine, dont il est surproduit des choses et même celles-ci jetées aux déchets encore emballées et sous garantie. Ce qui est dit des américains aux Usa. Ceci de leur mentalité, continuer comme Taylor. Et exagérer le fonctionnement des chaines. Leur système honorant la surproduction aux yeux des pays en finition d’émergence. Se croire devenir riches des  matières premières cachées dans les sous-sols. User la source du CAPITAL richesses de la Terre. Mises en surexploitation. Signatures consentantes ou non, par la force armée alimenter cette gourmande Amérique qui a dépassé son ancienne réputation le bol de lait glacé. Milk-shake.

Ces explications  ne  sont que comparaisons de systèmes de production devant l’actualité du dérèglement climatique. La plus polluante des activités le provoquant, la fonte et les  alliages des matériaux fissibles. Il est trop accusé les hydrocarbures. Ce qui occulte l’industrie  nucléaire. Toutes  les puissances atomiques sont responsables. Fautives comme l’enseigne en latin ”mea culpa”. Vous tous, provocateurs, la chrétienté, papale, catholique, biblique méditerranéenne, autres que moi-même le pacifiste.Pour Buddha, démantèlement du nucléaire terrestre, démilitarisation de la planète. Sachant, par la connaissance, comme nous tous, les prix extrêmement onéreux  des pays venus à l’émergence économique, pour s’équiper d’une armée nationale, servant de terrains d’essai. Faire empocher par le marchand d’armes les  matières premières. L’émergence économique, comme le mythe de Sisyphe. Tout à faire remonter, même et d’autant plus le rocher de minerai rare. La facture de la mégalomanie d’une armée nationale n’ayant plus de finances pour acquérir les munitions. Consommables consommés. La logique de la paix généralisée passe par des accords d’une milice onusienne stationnée entre les frontières de pays la demandant. Milice onusienne et ses devoirs. Aides,  sociale, médicale, et administrative.

Penser se spécialiser dans des activités autres que celles pacifistes amènera le financement dans le commerce des armes. La France perdit la bataille, mais gagnera la guerre. Tel le dit un officier radio s’étant donné du grade. Le pillant dans les archives militaires lors de la fuite à Bordeaux du parlement. La guerre est économiquement la pire des inutilités. Les défaites écologiques de dilapidation du CAPITAL des richesses de la Terre. Ardoises copieuses d’un crédit à payer prélevé sur les ressources naturelles. Nos héritiers accepteront ils cette faillite. Aussi, tournons nous vers le facteur paix et ses fonctions de production, selon un cahier des charges de bonne moralité à partir de sa signature. Sinon, du chômage guette les Pme/Pm si celles-ci se laissent aller à un certain laxisme. Oubliées d’une clientèle ne faisant plus leur référence. La mauvaise cause; guerrière. Effectuer tout de suite de l’argent, à partir de subventions introduites dans le commerce des armes d’un ministère. Productions fugitives de babioles d’une médiocrité des produits commercialisés. Professionnalisme nul d’un manque de formation. Dégradant ce qui aurait fait la réputation dans les activités d’origine d’entreprises Pme/Pmi. Omettre de se serrer, s’approcher dans les retombées des activités de la science spatiale. Ce qui explique les nouveaux moyens d’utilisation de systèmes à effets numériques. Informatique et développement d’ordinateurs d’un nouveau modèle. Se calculer dans la construction selon des normes standards internationales spatiales. Sachant, et, j’insiste, travail à la tache par contrats de petites séries à évolution rapide. Limitant, de beaucoup, les prélèvements effectués dans le CAPITAL des richesses de la Terre. Ecolo et protecteurs de l’environnement satisfaits. Renouvellement de commandes, selon ce que le patronat ramènerait de sa chasse aux contrats. Ce qu’il a le mieux à proposer des rapports qualité/prix, et, concurrence étrangère.

Clientèle travaillant de son audience de satisfaction en tant qu’utilisatrice des productions de biens semi-finis assemblés/commercialisés. Celle-ci particulièrement écoutée de sociétés acheteuses de produits à construire par éléments. Observations nécessaires de normes standards internationales. Moyens techniques, en code secret des plans de montage, un travail d’assemblage. Technicocommerciaux de nouvelle génération d’utilisateurs, qui se renseignent sur  les derniers produits nés des technologies avancées. Sans pour autant sombrer dans le gaspillage et dilapidation du CAPITAL des richesses de la terre. Stocks naturels limités.

Invitant la compréhension des intéressés des possibles réutilisations en pièces détachées des produits assemblés. Jusqu’à usure de fin de solidité, arrêtant, là, la couverture des garanties. Occulter la provenance des éléments détachés, aux normes standards internationales des fournisseurs. En tenir la confidence. Secret professionnel. On comprend la nécessité en Union Européenne et la France, l’organisation des Pme/Pmi en corporations de metteur au point de système du travail. Celui à finir par montage en puzzles des productions d’éléments à assembler à l’extérieur de ses frontières. Exportation des objets, choses, produits en tout emboitage par Pme/Pmi installées le long de voie Sncf dans des zones d’activités industrielles. Ce qui fut déjà expliqué dans des lettres-circulaires d’il y a plusieurs années. L’école nationale supérieure des Arts et Métiers a été informée de mes explications. Les zones d’activités industrielles s’installant non loin du chemin de fer. Une voie de garage de stationnement pour wagons de fret et allers-retours des moyens de travailler ici ou là. Dissémination des Pme/Pmi, nécessaire. Elles auront des doublons dans des situations géographiques diverses. Les immobilisations des activités sur ordres syndicaux. En conséquence, les salariés de ces Pme/Pmi seront bénéficiaires d’une partie des dividendes comme primes d’assiduité et de compétence. Ne pas se faire envahir d’un prolétariat, toujours en attente d’en découdre par violences du comportement. Les sachant prolétariens, mais imbus du bain de foule; chrétien, catholique, biblique, méditerranéen. La pensée unique ancrée dans l’individu. Le dogme. Ceux-ci menés par les procédés des syndiqués chrétiens. Ces derniers restant à la base de toutes les fins de défilés. Faire remonter aux chefs ou comme tels des meneurs, les propos déformés. La tête l’affirmant, c’est la base, elle ne peut qu’avoir raison. Et de fil en aiguille, tous marchant chrétien, sans savoir pourquoi. Mais, ceci, du ressort de la main mise d’une police syndicale, peut-être mortelle, en cas de révolte.

Déchéance du fournisseur n’ayant pas observé la signature de la date de livraison aux clients finissant le travail d’assemblage du système puzzle. Système puzzle de production nécessitant le travail à la tache. A contrario de ce qui se fait à la chaine. Dissémination dans des zones d’activité industrielle telle qu’elles soient sous surveillance d’entreprises de gardiennage ou de personnels de chemin de fer, mais encore des sapeurs pompiers pouvant intervenir par moyens héliportés. Ces disséminations avec des noms de sociétés fictifs non illégaux. Occulter un travail de production perdant la recherche de fouineurs pour escroqueries, et, au chantage. Ils n’y comprendront rien. En cas de crises sociales du fait de mouvements revendicatifs de n’importe comment. Travail sur plans codés trompant des accapareurs. Divers fournisseurs alimenteront des entreprises hors la France par acheminement d’éléments assemblés pour des objets finis prêts à achats. On comprend à ce que le plagiat  peut être un fait latent. La coopération entre Pme/Pmi, en France pour création par chacune d’elles de mise au point à des donneurs d’ordre étrangers. Les livraisons aux clients travaillant en système puzzle. A partir de la commande d’éléments semi-finis à assembler à l’étranger. C’est à dire selon les accords du droit de soumission aux pays de l’Union Européenne. Ces éléments de pièces d’assemblage en système puzzle.(cette expression née de moi), et plans de montage codés.

Evolution des nouvelles technologies. Surtout le domaine spatial. Celui qui s’ouvre vers un avenir demandant beaucoup de compétences et rester dans des normes de produits nouveaux à changements évolutifs rapides. Le patronat, pour ne pas se faire conspuer, aura comme activités des déplacements d’un pays à l’autre. N’omettant pas les usages des télécommunications en groupes de discussion et webcams. Savoir s’exprimer polyglotte et embauche de traducteurs, comme des interprètes. Salariés des entreprises concernées. La planète Terre se constitue d’une certaine quantité de pays, royaumes, états, nations, républiques, même dictatures ou pouvoirs autoritaires. Tout ceci à fin de bien cerner les domaines d’intervention du patronat.

Faire fonctionner les machines à travailler des taches. Notre pays France en Union Européenne et Union Royale le mieux adapté à suivre l’évolution des besoins techniques et technologiques se précisant. Dans l’immédiat et d’un futur proche. Comme, et il est à le préciser, ne l’omettant pas et encore le rappeler à des salariés. Obéir à un patronat pouvant être constitué d’ingénieurs ou investisseurs et brevets d’invention à exploiter. Tout un modernisme anticipatif, dans lequel le travail à la tache, trouve sa légitimité. Il va être dit des salariés. Nous, acteurs principaux de la production. Ce fait d’une nouvelle forme de travail à la tache. Patronat à la chasse de contrat de production pour le fonctionnement de l’entreprise. Ne pas laisser d’ardoises impayées faillitaires. Là, les assurances auraient en tant comme un genre de couverture de risques nouveaux à couvrir. Mais pouvant y investir en actionnaires, et aider ces nouvelles Pme/Pmi à développer un nouveau genre d’activités professionnelles. Mais, aussi, à fin de dominer de nouveaux risques à garantir selon de nouvelles statistiques d’aléas dans la pratique de leur métier. Les salariés payés selon un minimum de pouvoir d’achat. Constant dans toutes les circonstances sociales, familiales de la durée de leur vie. Se regrouper en une mutualisation d’achats selon des associations de quartiers ou corporations à définir comme telles. Les salariés, à la tache auront des avantages sur les bonifications des placements faits par le patronat. La hiérarchie aura des droits en tant que cadre. D’abord, payée d’un salaire de base comme simple travailleur, et tout autre. Elle touchera des intérêts selon la qualité de son encadrement, et, aptitude au modèle fait de la société d’embauche. Ce qui est important, elle sera responsable de la formation et mise à niveau des activités des subalternes. Ces derniers, eux aussi, auront des intérêts à leur être dus selon le rendement de l’entreprise. Tout un nouveau changement du code du travail sera effectif. Protection sociale sans l’intervention de ce qui s’appelle le syndicat. Seul un délégué du personnel aura, en plus d’activités professionnelles, un devoir de solutionner des conflits  de salariés entre eux et la hiérarchie. Comme répondre au nom de l’entreprise aux doléances faites sur des injustices. Pouvoir d’enquêter le personnel et desiderata sur l’organisation de la formation. Le paiement des salaires au personnel sera selon l’état comptable du règlement des clients. Grâce à la qualité du travail demandé, et, contrat de travail à la tache renouvelé, livré selon les termes des engagements tenus et signés dès le début. Engagement de la responsabilité de l’entreprise concernée. Plusieurs taches mensuelles seront  faites selon les accords passés entre le patron et des clients. Patron à la chasse commerciale, défendre les intérêts techniques et technologiques de l’entreprise.  Notoriété des clients du bon travail effectué, développant des activités annexes, évoluant en système parallèle. Formation du personnel apte à de nouvelles taches. Liens entre des Pme/Pmi et travail de leur bonne réputation. Les salaires payant des taches seront répartis en longueurs mensuelles. Il se fera, peut-être, plusieurs taches par  mois. La valeur des activités professionnelles sera la bonne qualité du travail et le rapport qualité/prix mis en concurrence. L’objet de liens entre autres Pme/Pmi. Tout est de l’intérêt des parties des activités. Ce qui en explique la nécessaire formation à suivre dans l’entreprise. Travaux à la tache parallèles. Développement en actionnariat du personnel. Assurances bancaires nécessaires à faire investir dans ce système dont je m’explique. Risques partout partagés. Chacune des  parties satisfaite d’un bon employeur. Dividendes partagés selon le règlement intérieur et le nouveau code du travail. Marché national et les exportations. Tout un assemblage d’une nouvelle conception du commerce de la technique et les technologies nouvelles. Les moyens en évolution. Par les taches remplaçant les activités à la chaine, l’environnement est moins sollicité. Ce qui ne peut que plaire aux amis et des défenseurs des espèces de la faune et de la flore. Il ne faut pas omettre tout ce qu’est ce travail à la tache.Tant à domicile, par usage de l’informatique, télétravail  et travail à distance que, tant d’activités mettant en valeur de petites communes. Des fêtes locales et transports collectifs aériens tels des hélicoptères.

EPILOGUE; Ce qui reste, important à commenter, et, faire rayonner autour de vous lecteur/trice. Ces métiers pratiqués en ateliers dans de petites communes. Travail aux pièces détachées pour assemblages ailleurs dans des manufactures de réputation nationale notoire. Du peu de risques financiers majeurs encourus par cette méthode dispersée. Sans les coûts tels leur contraire d’installation dans les zones d’activités industrielles. Cibles choisies de saboteurs et l’espionnage technique. Transports vers les ateliers des communes des produits de base et l’enlèvement des semi-finis en fin de leur achèvement par voie aérienne. L’hélicoptère. Tout ce qu’il y a à ne pas dilapider des stocks du CAPITAL des richesses de la terre grâce au travail à distance et à domicile. Coût horaire moyen du travail en France! Le propos prend fin là. Etre revenu vers vous, Madame, Mademoiselle, Monsieur.(M.) page à votre spéciale attention, ancien ou nouveau, éventuel lecteur/trice des lettres-circulaires, news-Brief, sur blog, papier Billaud. Veuillez croire, M, en mes salutations distinguées.




 


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 11 articles | blog Gratuit | Abus?